fbpx
loader image

Chloé – L’impresario de la marque

Chers Explorateurs du Rhum,

Une fois par mois, nous avons le plaisir de vous présenter les artisans qui mettent chaque jour leur passion et leur expertise au service d’un objectif commun : façonner un rhum unique qui exprime au mieux l’identité de la micro-distillerie.

Cette semaine, une Artisan de la valorisation…

CHLOÉ – L’IMPRESARIO DE LA MARQUE

illustration-Chloé_blog_papa_rouyo

Crédit illustration : Jipé – Studio 515

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Chloé Leguérinel, 26 ans. Passionnée de vins et spiritueux depuis des années, j’ai eu la chance de voyager au cours de mes études dans des hauts lieux du secteur comme le Bordelais, la Californie ou encore l’Italie avant de faire mes premiers vrais pas professionnels au sein d’une agence de communication vins, champagnes et spiritueux à Paris.

D’où vient ton intérêt pour le rhum agricole ? Et pour le rhum en général ?

Parmi les spiritueux, j’ai eu tout de suite un coup de cœur pour l’univers du rhum. Avec un succès grandissant, ce spiritueux a aussi l’avantage d’être une formidable source d’inspirations et de déclinaisons pour plaire au plus grand nombre. Le rhum agricole m’a semblé évident, bien que moins produits à l’échelle internationale que les rhums de types “ron” ou “rum”, les rhums agricoles sont une part essentielle du patrimoine des Outre-Mer qu’il faut continuer à faire rayonner !

Peux-tu expliquer ton rôle chez Papa Rouyo ? En quoi consiste ton quotidien au sein de l’équipe ?

Les missions d’une Cheffe de Projets sont très variées. Communication, marketing, réseaux sociaux, évènementiel, prospection à l’international… il y a toujours à faire et cela me permet d’être en relation avec toute l’équipe, nos planteurs, le staff production, avec les commerciaux et bien sûr cela comprend les relations avec nos partenaires, les relations presse et publiques. C’est un métier passionnant et très dynamique.

Photo_article-chloé_blog_papa_rouyo_1

Quel est ton style de rhum préféré ? Une façon privilégiée de le déguster ?

Au-delà des rhums agricoles que j’apprécie particulièrement dans leurs expressions vieillies comme en blanc, j’ai un tropisme particulier pour les Clairins d’Haïti. Ce sont des concentrés de saveurs et d’arômes, excellents à déguster pur, mais que j’aime décliner aussi en cocktail. Dépaysement garanti !

Photo_article-chloé_blog_papa_rouyo_3
Photo_article-chloé_blog_papa_rouyo_2

Nos autres articles

Joris – Le Rejeton de Papa Rouyo

Joris – Le Rejeton de Papa Rouyo

Chers Explorateurs du Rhum, Une fois par mois, nous avons le plaisir de vous présenter les artisans qui mettent chaque jour leur passion et leur expertise au service d’un objectif commun : façonner un rhum unique qui exprime au mieux l’identité de la...

Xavier – le raconteur de rhum

Xavier – le raconteur de rhum

Chers Explorateurs du Rhum, Une fois par mois, nous avons le plaisir de vous présenter les artisans qui mettent chaque jour leur passion et leur expertise au service d’un objectif commun : façonner un rhum unique qui exprime au mieux l’identité de la...